Prix cher immobilier
Face aux prix immobiliers records, de plus en plus d’acheteurs jettent l’éponge
3 janvier 2019
key-2323278_1920
Loi ELAN est définitivement votée !
3 janvier 2019
Afficher tout

Le centre commercial du futur

Centre commercial du futur

Quels seront les critères des centres commerciaux du 21ème siècle ?

– Technologie : les propriétaires des grandes enseignes investiront fortement dans une technologie conçue pour orienter le comportement des acheteurs (utilisation de la communication digitale, par ex.). La géolocalisation permet aux enseignes d’envoyer directement leurs offres sur les téléphones des clients pendant qu’ils flânent dans le centre commercial.

– Flexibilité : le centre commercial du futur comptera d’avantage de magasins temporaires (pop up), avec des baux flexibles.

– Restauration collective : le centre commercial de demain sera fortement associé à l’expérience du « fooding » : restaurants, cours de cuisine, vendeurs de pop up, repas livrés dans des casiers, cuisine spécialisée, camion repas, transformant ainsi le concept de la restauration en un lieu de rassemblement communautaire.

– Espace de coworking : des espaces seront dédiés au commerce et à l’innovation digitale qui connecteront enseignes, créateurs digitaux, clients, dans un seul et même lieu

– Salles d’essayage interactives : elles permettront aux clients de sélectionner des articles proposés en ligne à partir de n’importe quelle boutique du centre commercial, et de les acheminer vers un espace privé afin qu’ils puissent essayer leurs choix.

– Surveillance des flux : capteur de vision par ordinateur qui permettra le comptage des véhicules et des piétons dans l’ensemble du site pour retracer les directions, l’utilisation de l’espace et de manière général le flux des enseignes.

– Parkings : les besoins de stationnement vont bientôt se réduire avec l’arrivée des voitures autonomes, en particulier pour les centres situés à proximité ou à l’intérieur des villes. Les parkings en sous-sol seront les premiers à être utilisés pour des usages alternatifs

– Enfin, pas seulement un « mall » : le « must-have » sera de mixer bureaux, résidentiel et service d’accueil, espaces dédiés au co-working et à l’évènementiel, afin de créer un environnement de travail et de loisir. Des clubs de remise en forme et d’autres types de locataires alternatifs, non traditionnels, seront également déterminants pour attirer une clientèle « branchée ». (sources Cushman & Wakefield Retail 2018)